21/08/2003

j'ai mis dans ma valise ...

en parcourant par hasard le site des mots-valises d'Alain Crehange, je me suis souvenus de ce cours de français en 4è secondaire, il y a maintenant plus de 11 ans, où "Denis", le prof, nous avait initié à cet art cher à Raymond Queneau.

Pour expliquer ce que sont ces mots-valises, quelques exemples tirés du site sus-nommé:
Tout d'abord, le titre du site: Le pornithorynque est un salopare

D'autres exemples:

RAFISTONER. Effectuer des réparations de fortune sur sa progéniture. "Mon pauvre Pinocchio, soupira Gepetto, comment vais-je faire maintenant pour te rafistoner ? " (CarloCOLLODI).

RASTAGNAC. Jeune chanteur de reggae dévoré par l'ambition de conquérir la scène parisienne.
"A dix-huit ans j'ai posé mon hamac
Bien décidé à empoigner la vie
Le cœur léger, l'âme d'un Rastagnac
J'étais certain de conquérir Paris" (DOC GYNECO, d'après Charles Aznavour)

et une bien lourde:

RAVION.Oiseau marin dont les pattes puissamment palmées lui permettent de marcher sur l'eau. "Oh, regarde ! Un nid de ravions ! " (Jean MERMOZ).

Je sais pas vous, mais ca me fait bien rire :-)

09:45 Écrit par jimich | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

2
On est au moins deux...

b.

Écrit par : Bergman | 24/08/2003

2

Écrit par : pierre | 09/11/2007

Les commentaires sont fermés.